Besançon – La forêt en fête jusqu’au 28 juillet

La forêt de Chailluz et son Hameau des Grandes Baraques accueille, tous les jours de 14h à 18h30, une fête d’un type particulier, une fête « Forêt’n », qui propose aux enfants de découvrir le monde de la forêt de manière ludique.

fete-foret-nLa Petite école dans la forêt propose ainsi plusieurs jeux en bois, de nombreuses animations en plein air. Une activité estivale ludique… mais également pédagogique. « On s’aperçoit que les habitants de la ville mais aussi de l’agglomération n’ont pas forcément une connaissance du massif forestier dans lequel ils vivent », explique Anne Vignot, adjointe à l’environnement, au cadre de vie et à la transition énergétique de la Ville de Besançon. Avec plus du tiers de la surface de Besançon couverte par la forêt, l’occasion était donc belle d’inviter les Bisontins à se réapproprier leur végétation. Une activité que la municipalité souhaite conviviale, familiale et intergénérationnelle.

fete-foret-n2Aujourd’hui l’écotourisme est encore minoritaire en France. « Il ne couvre qu’à peu près 2% du chiffre du tourisme français qui est plus classique, patrimonial », souligne Anne Vignot. « Or il y a un engouement pour le milieu naturel et donc on se dit qu’ici il y a tout ce qu’il faut, il faut vraiment qu’on arrive à faire connaître ce patrimoine-là ». Structure municipale fondée en 1993, La Petite école dans la forêt dépend de la direction des espaces verts, sportifs et forestiers. Elle accueille des groupes bisontins pour leur faire découvrir l’univers de la forêt et la biodiversité. « Quand on accueille des groupes, beaucoup de scolaires, on travaille sur des compétences alliant jeux, pédagogie conceptuelle, où l’enfant est très acteur dans la découverte », explique Sandra Reynaud, de la Petite école dans la forêt. Une équipe crée des outils, des fiches d’animation « qui sont cohérentes par rapport aux sens cognitifs, à ce qu’on veut faire passer. Les outils sont faits avec trois feuilles de papier, deux morceaux de bois, des élastiques, des choses très artisanales qui sont efficaces ». Une belle occasion pour les enfants de (re)découvrir que l’on peut jouer et surtout s’amuser sans tablette tactile et sans console de jeu ! « D’ailleurs beaucoup de papis, mamies accompagnent leurs petits-enfants parce que justement eux ont connu ce genre de jeux, et ils sont contents de pouvoir faire découvrir ça à leurs petits-enfants », conclut Sandra Reynaud.

La Fête Forêt’n, Besançon, Forêt de Chailluz, jusqu’au 28 juillet 2016

> Reportage de Diversions du 6 juillet 2016

anne vignot, forêt de chailluz, la fête forêt'n besancon