TOUT-MOUN, nouvelle création VIADANSE

La première de la nouvelle création d’Héla Fattoumi et Éric Lamoureux, qui co-dirigent VIADANSE à Belfort, se déroulera le 13 septembre au festival Le Temps d’Aimer la danse à la Scène nationale du Sud-Aquitain à Bayonne. C’est en toute logique que la pièce partira également en octobre en Martinique, puisque TOUT-MOUN s’inspire de l’œuvre d’Édouard Glissant, philosophe et poète martiniquais, penseur de la complexité, qui a notamment théorisé dans ses écrits la notion de Tout-monde… TOUT-MOUN.

Photo : Laurent Philippe

Cette pensée d’Édouard Glissant accompagne les deux chorégraphes depuis longtemps. « C’est en réfléchissant à notre propre relation à Héla et à moi-même, que comme souvent Glissant est entré dans notre réflexion », nous expliquait Éric Lamoureux en juin dernier, « dans la mesure où nous constituons à deux une pensée, non pas commune, mais qui est sans cesse relancée par une double dynamique ». Ce processus créatif s’incarne d’une certaine manière dans cette nouvelle création de TOUT-MOUN où dix danseurs venus d’horizons divers côtoient le saxophoniste de jazz Raphaël Imbert, et Benjamin Lévy, qui utilise le logiciel OMAX pour improviser à partir de la musique de Raphaël. Un dialogue s’instaure entre eux et les danseurs et danseuses, « une stratification de complexités », souligne Éric Lamoureux.

C’est cette complexité à l’œuvre dans les romans et les essais d’Édouard Glissant, dont certains sont co-signés avec Patrick Chamoiseau, que les deux chorégraphes ont souhaité exprimer. Ils ont demandé aux interprètes d’imaginer et d’échanger des séquences rythmiques, dans l’esprit de ce qui avait été fait lors de leur précédente création, Akzak, l’échange, la relation à l’autre étant au cœur du processus. « Raphaël Imbert est un jazzman, et Édouard Glissant c’était la musique qu’il écoutait », précise Héla, « la musique de la créolisation par excellence. Le jazz était donc tout indiqué. Le jazzman travaille avec des structures mais recrée toujours à travers l’improvisation. » Un vortex créatif encore augmenté par l’informatique et le logiciel OMAX. Le concept du Tout-monde, chez Glissant (dont on pourra aussi entendre la voix dans la pièce), vise à affirmer que chaque différence compte. « Pour Glissant, la relation c‘est la quantité réalisée de toutes les différences, sans en oublier aucune », ajoute Éric Lamoureux. « Il y a cette notion aussi très importante de diversité, comme la puissance de la dissemblance, un vecteur d’enrichissement et d’élargissement de l’imaginaire. »

La rentrée de VIADANSE
En cette rentrée 2023, le Centre Chorégraphique National de Bourgogne Franche-Comté à Belfort proposera, le 23 septembre à 19h30, une présentation de la neuvième saison d’Héla Fattoumi et Éric Lamoureux à la tête de la structure, mais aussi des « surprises chorégraphiques » ainsi qu’un buffet créole.

– Dominique Demangeot –

Présentation de saison, Belfort, VIADANSE, 23 septembre à 19h30 (Gratuit sur réservation)
TOUT-MOUN, Besançon, Les 2 Scènes (Théâtre Ledoux), 12 et 13 octobre à 20h
viadanse.com

Belfort, chorégraphie, danse, édouard glissant, eric lamoureux, héla fattoumi, tout-moun, viadanse

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera