Dominique A – Éléor

Dominique A - Eléor

Dominique A – Eléor

Chanson/Rock

Wagram

Dominique A occupe, depuis plus de vingt ans,  une place singulière dans la chanson française qui ne l’empêche pas de rencontrer un public (son dernier opus s’est écoulé à 50 000 exemplaires) et d’avoir la reconnaissance de ses pairs (Prix de l’Académie Charles Cros en 2010 et Victoire de la Musique en 2013).

La particularité de Dominique A est de combiner des textes très littéraires – parfois abstraits – avec un univers marqué par la pop anglaise, démontrant ainsi qu’il est possible de combiner exigence littéraire et musicale. Longtemps, il a refusé d’être défini  comme chanteur à textes afin que ce label n’efface pas son travail musical. Dans ce nouvel opus, les mélodies ne sont pas oubliées et sont servies par des arrangements délicats où l’accompagnement de base : guitares, basse et batterie se voit à plusieurs reprises amplifié par les cordes qui viennent apporter profondeur et intensité. Les voyages et les grands espaces semblent devenir une source d’inspiration pour le chanteur. L’album L’Horizon en 2006 était ainsi le fruit d’un séjour au Groenland. Dans l’album La Musique (2010), il chantait son amour « Des étendues ». Celui-ci fait l’éloge de l’océan, du Canada ou d’une improbable île qui donne son nom à l’album. À l’écoute, le disque s’apparente lui-même à un voyage où le guide nous conduirait vers des paysages aux contours un peu flous, à la rencontre de personnes aux visages à peine esquissés. Comme dans ces rêves semi-éveillés, on prend plaisir à ces petites choses que l’on frôle sans jamais pouvoir les toucher.

– Martial Cavatz –