Musique

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté – Les 1001 Nuits à l’Axone et Micropolis les 11 et 12 janvier

Pour son traditionnel voyage de début d’année, l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ne nous proposera cette fois ni le train, ni l’avion, mais un tapis volant. Celui que l’on rencontre dans les contes des Mille et Une Nuits.

orchestre victor hugo franche-comté

Geneviève Laurenceau – Photo : Bernard Martinez

L’Orient fut une riche source d’inspiration pour les compositeurs. C’est en 1888 que Nikolaï Rimski-Korsakov compose Shéhérazade, suite symphonique opus 35, avec quatre mouvements dépeignant la mer, le bateau de Sinbad, entre autres récits. L’orchestration, riche et colorée, rend d’abord hommage au courant romantique, et le violon a tout loisir de s’exprimer à travers le thème principal – le fameux leitmotiv de Rimski-Korsakov -. Cette pièce bénéficiera d’une création vidéo par Claire Willemann, qui revient accompagner l’orchestre en images pour la troisième année consécutive.

En 1905, Richard Strauss compose son opéra Salomé, La Danse des sept voiles d’après une pièce d’Oscar Wilde. Récit biblique de l’exécution du prophète Jean-Baptiste, l’œuvre est surtout jouée dans sa version orchestrale. Il s’agit d’une pièce emplie de sensualité, qui choqua lors de sa création lyrique, à la fois en raison des mœurs légères des personnages – si bien qu’elle sera interdite durant vingt ans – … et de sa musique avant-gardiste !

Un compositeur contemporain sera également de la partie. Pianiste et compositeur turc né en 1970, Fazil Say a notamment écrit un concerto que l’on pourra entendre à Besançon et Montbéliard: Les 1001 Nuits au harem. Ce concerto pour violon accueillera la violoniste soliste Geneviève Laurenceau, qui côtoiera ici des instruments turcs traditionnels comme le kudum. Le compositeur s’est inspiré des récits de Shéhérazade, le premier mouvement nous transportant dans un harem. Ce concerto est également un bel hommage à la danse du Moyen-Orient, s’inspirant dans le troisième mouvement d’un chant turc traditionnel. « [C]’est le violon solo qui raconte les histoires et nous accompagne ainsi dans l’ensemble de l’œuvre », commente le compositeur.

– Dominique Demangeot –

Orchestre Victor Hugo – Nouvel An : Les 1001 Nuits, L’Axone, Montbéliard, 11 janvier à 20h, Micropolis, Besançon, 12 janvier à 20h + Un concert découverte
d’1 heure à 16h
http://www.ovhfc.com/les-1001-nuits

1001 nuits, Axone Montbéliard, fazil say, micropolis besancon, orchestre victor hugo franche comté, richard strauss, rimski korsakov, salomé la danse des sept voiles

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera