Musique

Université de Franche-Comté – Rentrée universitaire 2017-2018

L’Université de Franche-Comté a tenu hier sa conférence de presse de rentrée, le président Jacques Bahi ainsi que les vice-présidents présentant les grandes lignes de cette rentrée 2017-2018 qui comptera par ailleurs plusieurs anniversaires, notamment les 60 ans du Centre de Linguistique Appliquée et les 50 ans de l’IUT Besançon-Vesoul.

Olga Kouchnarenko, vice-présidente chargée de la recherche et de la valorisation de la recherche et vide-président du Conseil Académique et de la commission recherche, et Jacques Bahi, Président de l'Université de Franche-Comté - Photo : Caroline Vo Minh/Diversions

Olga Kouchnarenko, vice-présidente chargée de la recherche et de la valorisation de la recherche et vide-président du Conseil Académique et de la commission recherche, et Jacques Bahi, Président de l’Université de Franche-Comté – Photo : Caroline Vo Minh/Diversions

On observe tout d’abord en cette rentrée une augmentation des effectifs pour un total de près de 24 500 étudiants à l’Université de Franche-Comté, sans compter les 6000 stagiaires du CLA – Centre de Linguistique Appliquée – et de la formation continue. Si les effectifs en Master restent stables, une augmentation de 2,2% apparait pour les Licences, soit près de 12 000 inscrits. Au niveau Doctorat, on dénombre cette année environ 750 étudiants.

Une nouvelle carte des formations 2017-2022 a été présentée en cette rentrée avec de nombreuses évolutions dans les contenus, et des nouvelles formations en droit des entreprises sur le Nord Franche-Comté et en droit de la sécurité. Parmi les grands projets évoqués pour les années à venir, le numérique est en bonne place avec l’ouverture future de la Maison Universitaire de l’Éducation – MUE – qui sera installée dans la future Cité du savoir et de l’innovation. Le centre-ville accueillera ainsi bientôt un campus moderne sur le quartier de l’ancien hôpital Sait-Jacques. Un projet de Learning Center sur le Campus de la Bouloie est par ailleurs à l’étude. Il apparait en effet nécessaire pour le monde universitaire d’anticiper les changements dû à l’apparition de nouveaux métiers, parallèlement à la disparition d’autres. Citons encore la création prochaine d’une grande bibliothèque d’agglomération.

Macha Woronoff-Lemsi, Frédéric Muyard et Damien Charlet, vice-présidents - Photo : Caroline Vo Minh/Diversions

Macha Woronoff-Lemsi, Frédéric Muyard et Damien Charlet, vice-présidents – Photo : Caroline Vo Minh/Diversions

Concernant la recherche, le projet I-site porté par la Communauté d’universités et d’établissements Université Bourgogne Franche-Comté – UBFC – accueillera les chercheurs et les étudiants internationaux dans un environnement propice aux échanges, en matière de formation initiale et continue. L’université s’est d’ailleurs vue attribuer un label européen récompensant son accueil des chercheurs et des enseignants. Elle est la deuxième université en Franche à l’obtenir. Quant à la Communauté du Savoir – CdS -, elle se compose d’un réseau d’acteurs académiques autour de l’Arc jurassien, dans le but de favoriser les collaborations en matière d’enseignement supérieur et de recherche.  Citons encore le Collegium international franco-suisse SMYLE autour des systèmes intelligents, une collaboration avec l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne.

L’Université engage également beaucoup d’actions en lien avec la promotion de la culture scientifique, dont Diversions se fait régulièrement l’écho. Le service Sciences, Arts et Culture organise en lien avec de nombreux partenaires des événements tout au long de l’année, à l’image des expositions du Gymnase et de la Fabrikà sciences, mais aussi des rencontres avec des chercheurs orientées grand public et scolaires.

www.univ-fcomte.fr

jacques bahi, université de Franche Comté

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera