Musique

Une nouvelle identité pour le CROUS Bourgogne Franche-Comté

Ça bouge au CROUS ! Ou plutôt, dans les CROUS, puisqu’un nouvel établissement, le CROUS Bourgogne-Franche-Comté, a vu le jour le 1er janvier dernier suite à la fusion des CROUS de Besançon et Dijon. Le nouveau Service Culturel en résultant dispose d’une identité graphique remaniée, accompagnée d’un nom tout neuf lui aussi : « Bo! Fé! Ma! », qui fait référence aux trois lieux emblématiques que sont le Petit Théâtre de La Bouloie (BO!) accueillant en particulier des résidences d’artistes, le Café international (Fé!) pour les concerts et enfin le Théâtre Mansart (Ma!) en tant que lieu de diffusion.

CROUS Bourgogne Franche-Comté BO! FE! MA!La nouvelle saison qui a débuté en septembre dernier proposera plusieurs rendez-vous entre théâtre, musique, cirque et danse. Le 7 novembre à 20h30 au Théâtre Mansart, on pourra découvrir Je me mets à rêver, par la cie Les Écorchés, autour de l’Internationale situationniste de Guy Debord, et du rôle du théâtre aujourd’hui. La compagnie Bondinho proposera le 8 novembre à 19h, au Petit Théâtre de La Bouloie, une sortie de résidence autour du Roi Lear, sur une traduction réalisée pour les besoins de la mise en scène. Citons également La Nuit du Cirque, un événement national à retrouver le 15 novembre à partir de 20h30, initié par Territoires de Cirque, et en partenariat, sur Dijon, avec CirQ’ônflex, offrant une carte blanche à la Cie Inhérence. Le Cabaret Improvisé est de retour à Dijon, autour de Jean Charles Gaume qui invitera plusieurs artistes pour l’occasion.

La saison culturelle du CROUS BFC propose également des concerts, à l’image du 29 novembre à 20h. Le Café international de Besançon accueillera 404Billy, pour une soirée sous le signe du hip-hop. Le 6 décembre, place à une nouvelle soirée Musiques de R.U, conviant trois groupes, Wormhole, Par.SEK et Trapolin’, pour des concerts entre hip-hop et électronica. Place au jazz au Petit Théâtre de la Bouloie, le 28 janvier à 21h avec La Peuge en Mai, le saxophoniste Geoffrey Gesser proposant une forme expérimentale de la création qu’il présentera le 30 janvier aux 2 Scènes (à l’Espace). Des musiciens-improvisateurs évoquent les luttes ouvrières du Printemps 1968, se basant sur les témoignages d’anciens ouvriers, militants ou syndicalistes des usines Peugeot.

404Billy le 29 novembre au Café international de Besançon – Photo : Ojoz

En matière d’art dramatique, plusieurs créations seront une fois encore présentées cette année par le Théâtre Universitaire de Dijon et le Théâtre Mansart. En parallèle des artistes accueillis durant la saison, des ateliers réguliers sont mis en place, tous ayant comme objectif la création de spectacles, à l’image de B.U.I.P.E.P. (Brigade universitaire d’interventions poétiques en espace public), mené par Sébastien Foutoyet les mardis soirs de 19h à 21h30 (hors vacances scolaires), ou encore Forget-Me-Not, un « jeu-vidéo-comédie-musicale » mené par Pierre Yanelli, qui sera mis en place lors d’ateliers les mercredis soirs de 19h à 22h (hors vacances scolaires). Des périodes de résidence se tiennent également certains week-ends et durant les vacances scolaires. Signalons également le retour des Lundis en coulisses, rendez-vous mensuels de lecture de textes de théâtre contemporain, de 10h à 17h. Un artiste différent sera invité chaque mois à l’occasion de ces rendez-vous réunissant amateurs et professionnels, éditeurs, dramaturges, directeurs de théâtre… Prochains rendez-vous le 4 novembre avec l’auteur Gilles Boulan, puis le 16 décembre à la Minoterie, qui conviera Sylvain Levey.

– Manu Gilles –

Programme complet : www.bofema.fr

Besançon, BO!FE!MA!, CROUS bourgogne franche comté, Dijon, étudiants, vie étudiante

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera