La Maison Tellier – Chambre d’amis

POP

DTB

La reprise est un exercice que La Maison Tellier maîtrise depuis ses débuts, dès qu’on découvrit une relecture folk du Killing In The Name de RATM sur le premier album éponyme des Normands.

maison-tellierLe Disquaire Day est l’occasion pour le groupe de se lancer de nouveau dans cette voie, en délaissant un instant leur folk pour des sonorités pop de titres anglo-saxons, remisant la langue de Molière le temps de trois pistes. Et comme il est toujours de bon ton d’être bien accompagné, ils convient quelques amis à se joindre à eux pour une réussite qui est loin d’être de la musique de chambre. La découverte Alma Forrer fait son apparition sur deux titres qu’elle réchauffe de sa voix suave, non sans rappeler Chan Marshall sur To Love Somebody des Bee Gees, au refrain tissé sur un lit de velours de cuivres.

On retrouve la chanteuse aux chœurs pour The Suburbs de ArcadeFire qui ouvre l’EP, un titre où le chant est partagé par Helmut Tellier et Renaud Brustlein. Une relecture à la fois respectueuse et innovante du morceau original, où encore une fois les cuivres sont savamment utilisés, offrant une transition mariachi aux couplets. La troisième amie qui partage la chambre est Emily Loizeau qui de son timbre nasillard forme un duo impeccable avec l’hôte de la maison, pour remettre au goût du jour – non que ce soit démodé, loin de là – le Velvet Underground avec leur mi-ballade mi-comptine I’m Sticking With You. Avec trois titres très bien choisis et surtout magnifiquement maitrisés, La Maison Tellier et leurs camarades de chambrée délivrent une des grandes réussites du Disquaire Day 2017, dont se féliciteront de posséder les lève-tôt du 22 avril dernier.

Florian Antunes Pires

alma forrer, chambre d'amis, emily loizeau, h-burns, helmut tellier, la maison tellier