Musique

Illkirch-Graffenstaden – Le Printemps des Bretelles 2020 du 13 au 22 mars – ANNULATION

Mise à jour – En raison des dispositions prises en lien avec le coronavirus, le Printemps des Bretelles est malheureusement annulé pour cette année 2020.
Le 24 janvier dernier, le groupe Karpatt célébrait ses vingt ans sur la scène de l’Illiade, lors d’une soirée préambule au Printemps des Bretelles 2020. Le festival, qui se tiendra cette année du 13 au 22 mars, nous transportera une fois encore aux quatre coins du monde, avec comme fil rouge l’accordéon bien entendu ! La soirée d’ouverture conviera notamment le groupe Bal’us’trad, fanfare folk de plus de trente musiciens qui devrait mettre le feu aux poudres de ce nouveau Printemps des Bretelles, ainsi que The Heimatdamisch, et ses reprises de tubes rock et pop… en version germanique cuivrée !

Printemps des Bretelles 2020Le 14 mars, le Printemps se poursuivra dans une ambiance foraine avec Sherlock Holmes, son dernier coup d’archet à 17h, le célèbre personnage d’Arthur Conan Doyle cheminant sur scène avec un musicien, pour nous conter son duel avec le machiavélique Moriarty. Il s’agit d’une création de la Compagnie des Ô, où le célèbre détective « joue sa partition foraine comme un Bonimenteur dix-neuvièmiste (feuilleton, grandguignol, grandiloquence) qui a l’impérieux besoin du collectif pour achever sa tâche », explique la compagnie qui mêle ici musique, jeu et marionnette. À 20h30 dans la grande salle, place aux Moorings qui mêleront folk celtique et rock alternatif, entre répertoire anglais et français… une bonne occasion de montrer toute l’étendue de l’accordéon notamment !

Le dimanche 15 mars, on retrouvera la Compagnie des Ô, cette fois pour Fantôme (Darkside), Fabrice Bez et Nicolas Turon nous entraînant à un match de foot, pas comme les autres puisqu’on y rencontrera aussi une princesse et son prince… Là encore théâtre et musique se mêleront au Printemps des Bretelles. Le lundi 16 mars, l’Illiade vous convie à une soirée celtique. Les Écossais de Mànran distilleront leur rock celtique qui vous donnera à coup sûr une folle envie de danser, tout en découvrant leur quatrième album sorti l’an dernier, avec des textes en anglais et en gaélique. Le 17 mars, la soirée sera placée sous le signe de la création féminine avec Les Femmes à Bretelles, deux univers à découvrir lors de cette soirée, avec d’une part le quatuor Bubbey Mayse autour des traditions klezmer et yiddish, et d’autre part Yoanna, qui viendra présenter son nouvel album 2e sexe, quatrième opus pour l’artiste qui évoque notamment le harcèlement, la violence conjugale et la place de la femme dans la société de manière générale.

Sherlock Holmes,
son dernier coup d’archet – Photo : DR

L’accordéon est décidément international puisque le 18 mars, on aura rendez-vous avec Maria Dolores, qui consacre un projet au tango en compagnie de l’Amapola Quartet, tandis que le 19 mars, le Quarteto Gardel nous proposera de rester dans la tradition hispanique, mais en la teintant de couleurs jazz. Lionel Suarez s’est inspiré ici de l’univers d’un des grands chanteurs français de tango, Carlos Gardel. Dans la formation, on trouve notamment Vincent Segal, violoncelliste qui collabore entre autres avec Matthieu Chedid. On passera ensuite le 20 mars à deux formations qui apporteront avec elles leur artillerie musicale: Che Sudaka, qui viendra de Barcelone pour mêler punk, cumbia et ska, et Dubioza Kolektiv, formation bosniaque qui mêle aux mélodies balkaniques traditionnelles, des musiques aussi diverses que l’électro, le ragga, le rock… Le 21 mars, il sera temps de retrouver le grand habitué des Bretelles, Marcel Loeffler, qui sait pourtant, à chaque édition, renouveler son répertoire et trouver les compagnons artistiques adéquats. Pour 2020, les musiques manouches se marieront au swing, aux côtés du rejeton guitariste, Cédric, et de Gilles Coquard, bassiste et contrebassiste. Quelques invités devraient également apporter leur grain de sel à l’occasion de cette avant-dernière soirée du Printemps des Bretelles. Le festival se clôturera le dimanche 22 mars sur un grand charivari en entrée libre, avec Le Bal du siècle au Magic Mirrors à 14h30, mais aussi l’Orchestre José Perreira à partir de 15h à l’Illiade pour un (presque) final endiablé, ainsi que Janine et Ginette de la compagnie Juste – Bien Placée à 15h45 au Magic Mirrors, pour finir sur des chansons de rue survitaminées.

– Marc Vincent –

Le Printemps des Bretelles 2020, Illkirch-Graffenstaden, à l’Illiade et Côté Cours, du 13 au 22 mars
Programme complet : www.printempsdesbretelles.com

côté cours, Illiade, illkirch-graffenstaden, printemps des bretelles

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera