Musique

Besançon – L’Absolu du 3 au 28 octobre 2017

Article publié à l’origine dans l’édition d’octobre 2017 du journal Diversions – consulter le PDF ici

« Solo avec un corbeau », voici comment Boris Gibé nous présentait sa prochaine création à l’automne 2016, qui entrait dans sa dernière phase avec le test du Silo, édifice en tôle installé dans la cour de la Médiathèque Pierre Bayle à Besançon. Le fameux silo sera donc de retour dans cette cour, du 3 au 28 octobre, pour présenter le spectacle abouti, L’Absolu, vaste projet de création qui a occupé la compagnie Les Choses de Rien sur cinq années. Si le corbeau de chair et de plume a disparu entretemps – les aléas de la création -, son fantôme plane toujours sur le spectacle.

L'Absolu aux 2 Scènes à Besançon, cour de la Médiathèque Pierre Bayle

L’Absolu aux 2 Scènes à Besançon, cour de la Médiathèque Pierre Bayle – Photo : Jérôme Vila

Après la phase technique, Boris et son équipe avaient pu aborder à l’automne dernier l’aspect davantage artistique, chorégraphique et poétique du spectacle, « donner un peu de sensible à toute cette machinerie », nous expliquait Boris Gibé en 2016. La compagnie a souhaité un univers plastique et visuel pour « amener les spectateurs vers des sensations, comme dans l’espace mental d’un inconscient collectif, l’imaginaire de chacun ». Avec la configuration très particulière de son silo, L’Absolu se fera aussi spectacle immersif. « L’idée est de faire rentrer le spectateur dans la tête de quelqu’un ». Pour plonger dans les méandres de l’esprit, la pièce est donc vue du dessus, les spectateurs grimpant dans le silo pour surplomber l’espace de jeu.

Les lumières sont là pour apporter des phénomènes optiques, pour jouer dans cet espace que Boris aime à comparer à une sorte de boîte à magie. « Ça questionne le vide, puisqu’on met le spectateur sur un point vertigineux », un équilibre, au bord du gouffre entre le désir, l’angoisse, « un endroit où tout est possible, un clin d’œil à l’acte de création ». Comment l’artiste, face à une feuille blanche, remplit-il ce vide ? Le silo, espace de jeu, entre arts du cirque et chorégraphie, est aussi un lieu de contraintes qui fut un réel moteur de création. Édifiant une structure à balcon, sans espace fermé, Boris et sa compagnie ont également dû travailler sur les réglementations. L’édifice du silo questionne quant à lui l’espace théâtral et les conventions, à l’image du fameux quatrième mur. La compagnie Les Choses de Rien nous porte à l’équilibre entre le vide et l’infini, tentant par là même de définir l’acte de création.

L’Absolu, Les 2 Scènes, Besançon, du 3 au 28 octobre, cour de la médiathèque Pierre Bayle, Besançon – www.les2scenes.fr

Reportage de Diversions sur les événements autour de la pièce

Besançon, boris gibé, cie les choses de rien, cour de la médiathèque pierre bayle, l'absolu, les 2 scènes

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera