Musique

Première édition du festival Poés’Arts

Installées à Baume-les-Dames depuis plus de dix ans, les éditions Æncrages organisent du 4 au 6 mars la première édition de Poés’arts, festival de poésie et d’art contemporain. L’occasion pour l’éditeur d’inviter le public à rencontrer auteurs et artistes, lors de ce week-end d’ouverture du Printemps des Poètes, ainsi que dans le cadre du projet Vallée du Papier sur le Pays Baumois.

Julie Welklen, Roland Chopard et Claire Perrin, vous attendent du 4 au 6 mars à l’Abbaye de Baume-les-Dames et dans leur atelier

Julie Welklen, Roland Chopard et Claire Perrin, vous attendent du 4 au 6 mars à l’Abbaye de Baume-les-Dames et dans leur atelier – Photo : Caroline Vo Minh/Diversions

C’est en 2004 que les éditions Æncrages s’installent à Baume-les-Dames. Aujourd’hui ils occupent l’ancienne maison du gardien de la prison. Chez Æncrages, chaque ouvrage est façonné à partir de méthodes artisanales, composition manuelle et linotypie. Les mots côtoient souvent les œuvres plastiques. « La poésie est toujours liée à des interventions plastiques », explique le fondateur de la maison d’édition Roland Chopard. « On peut faire des clichés typographiques, ou encore des bois gravés, des linogravures et de la sérigraphie ». Il s’est formé durant deux ans à l’école des beaux-arts d’Épinal, initié par un typographe. Il a ensuite acheté des machines à l’image de presses typographiques, ou encore de linotypes, une technique qui remonte au début du XIXe siècle.

poesarts-2En moyenne, une quarantaine de lignes sont effectuées par heure pour les textes courts, « ou plus longtemps si c’est de la prose », souligne Roland. Certes la qualité d’impression est là. Les caractères entrent dans le papier, une technique ancienne mais encore recherchée. « Avec les nouvelles techniques, on n’imprime plus, on touche le papier, on le frôle sans rentrer dedans, et on n’est pas sûr que ça tienne longtemps ». La typographie tient, elle, plusieurs siècles sans problèmes ! Roland utilise aussi des caractères mobiles dont l’invention date de Gutenberg, utilisés principalement pour les titres, en combinaison avec la linotypie. Ce sont ces techniques que les visiteurs de Poés’arts pourront découvrir, mais aussi deux expositions de quatre peintres avec lesquels les éditions Æncrages ont l’habitude de travailler. Une belle occasion aussi de découvrir une partie du catalogue d’Æncrages : Sabine Huynh, Déborah Heissler, Jacques Moulin, Françoise Ascal et Armand Dupuy.

Festival Poés'arts 2016 à Baume-les-DamesÀ l’Abbaye de Baume-les-Dames se dérouleront également des lectures des poètes et des performances. « Les artistes et les poètes essaieront de créer quelque chose devant les gens sur un support papier », explique Claire Perrin, chargée d’édition et de communication chez Æncrages. Une autre exposition, dans un cabinet d’architecte, se tiendra sur la place principale. N’oublions pas Michel Butor, qui fête cette année ses 90 ans et proposera une performance. « On a essayé de créer une dynamique entre des poètes qui sont là depuis longtemps et ceux qui arrivent dans le catalogue, pour faire un pont entre le passé et le présent », précise Claire. Et puis chaque auteur possède son univers propre, à découvrir durant ce premier week-end de mars. Citons encore l’auteur Philippe Claudel qui sera présent le vendredi 4 mars à Poés’arts. « On a un beau projet sur la naissance des images chez lui », conclut Roland Chopard, qui voit ici l’occasion d’inaugurer une nouvelle collection aux éditions Æncrages.

Poés’arts, Festival de poésie et d’art contemporain, Baume-les-Dames
(à l’Abbaye et dans l’atelier des éditions Æncrages), du 4 au 6 mars
www.aencrages.com

Baume les Dames, editions aencrages, festival poés'arts

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera