Musique

Pays de Montbéliard – La rentrée de MA scène nationale

Article publié à l’origine dans l’édition de septembre 2017 de Diversions Aire urbaine (consulter le PDF ici)

Comme l’an passé, la nouvelle saison de la Scène nationale du Pays de Montbéliard débutera par un grand projet participatif. Après une ouverture 2017-2018 assurée le 22 septembre par La Shica, chanteuse espagnole qui nous proposera un concert au croisement du flamenco traditionnel et des musiques actuelles – rock, funk, hip-hop -, le public de MA retrouvera la compagnie Voadora pour sa nouvelle création, Garage, les 29 et 30 septembre.

MA scène nationale saison 2017-2018Après Don Juan la saison dernière, la compagnie espagnole s’inspirera cette fois encore du Pays de Montbéliard, à travers la thématique du rapport entre l’homme et la machine. Les propres histoires des habitants du Pays de Montbéliard résonneront dans cette pièce originale, créée spécialement pour l’occasion. À noter que cette création partira en tournée sur le Pays de Montbéliard pour deux dates supplémentaires. D’autres artistes complices de la scène nationale seront de retour cette année. Le 13 octobre, ce sont les Australiens de Circa, venus plusieurs fois à MA, notamment pour leur création participative Before Your Eyes en 2015, qui présenteront leur dernier spectacle Humans, qui comme son nom l’indique s’en ira explorer notre humanité. Pour cela, les dix acrobates de la compagnie vont comme à leur habitude tester les limites de leurs corps, pour nous parler de nos propres résistances, de ces combats quotidiens qui nous définissent.

Parmi les chorégraphes déjà conviés à Montbéliard, citons encore Blanca Li, qui fera à MA l’honneur d’une première mondiale en venant présenter sa dernière création Elektrik, où officieront à nouveau les huit danseurs déjà croisés dans Robot. De robot, il sera aussi question en janvier prochain avec Kaori Ito, dont on peut voir le portrait sur la couverture de la nouvelle plaquette de MA scène nationale. Avec Robot, l’amour éternel, la chorégraphe japonaise explorera notre rapport à la machine. « Nos organismes humains produisent automatiquement la meilleure façon de coexister avec la nature, avec les autres animaux et les humains », remarque la danseuse. « Aujourd’hui, nous sommes en train d’inventer un nouveau système en utilisant des machines. Nous essayons de programmer des robots à partir de nos espoirs et de notre idéal […]. Quelle pourrait être la nécessité profonde de cette quête ? ».

Kaori Ito

Kaori Ito – Photo : Dylan Pïaser

 

MA ira bien sûr explorer d’autres champs créatifs. De musique, il sera souvent question cette saison, des voyages qui nous mèneront notamment en Angola dès le 6 octobre avec Toty Sa’Med, qui façonne sa musique en se basant sur le semba, musique traditionnelle à laquelle il adjoint rock, jazz et couleurs brésiliennes. De l’Irlandaise Bronagh Gallagher et sa pop soul le 17 novembre, à la musique métissée de Mélissa Laveaux en décembre – aux couleurs jazz, créoles, afro-américaines et parfois teintées de chanson française -, les occasions de voyager en musique ne manqueront pas cette saison. En matière de théâtre, le répertoire prendra des teintes contemporaines. Mis à part Le Cid de Corneille, qu’Yves Beaunesne viendra mettre en scène en mars 2018 à la Mals, les auteurs de notre temps seront à l’honneur cette saison, à l’image de Cédric Orain, artiste en résidence à MA, que l’on retrouvera aux Bains Douches de Montbéliard les 19 et 20 octobre prochains. Avec D comme Deleuze, le metteur en scène s’appuiera sur une interview posthume du philosophe, incarné sur scène par un acteur-chanteur, un acrobate-danseur… et un philosophe-conférencier à l’occasion d’un abécédaire très particulier. « J’ai choisi le temps d’un spectacle, de traverser quelques-uns de ses plus grands concepts : le devenir animal, différence et répétition, le corps sans organes, et les machines désirantes », explique Cédric Orain qui nous en dira plus dans l’édition d’octobre 2017 de Diversions…

La Chica ouvrira la saison de MA scène nationale le 22 septembre prochain

La Chica ouvrira la saison de MA scène nationale le 22 septembre prochain – Photo : Carmen H

De retour aussi en janvier prochain, la compagnie La Chair du Monde et Charlotte Lagrange pour leur nouvelle pièce Tentative de disparition, qui explorera notre rapport à l’autre, et la nécessité de sa présence pour exister. Le jeune public ne sera pas oublié à travers plusieurs rendez-vous cette saison, comme en mars prochain avec la nouvelle création de la compagnie bisontine Un Château en Espagne, Céline Schnepf explorant le monde sens dessus dessous de Lewis Carroll avec Wonderland, spectacle mêlant musique, théâtre et danse. Deux musiciens/chanteurs et trois comédien(ne)s évoqueront l’exil et l’adolescence, des thèmes connexes qui ont pour point commun l’abordage d’un nouveau monde, une aventure suscitant questions, doutes et peurs.

– Dominique Demangeot –

www.mascenenationale.com

cédric orain, kaori ito, MA scène nationale, meliss laveaux, pays de Montbéliard

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera