Musique

Nolay – 7e Biennale Interactive de Sculpture Contemporaine en Bourgogne

Article publié à l’origine dans l’édition estivale 2017 de Diversions (consulter le PDF ici)

Pendant treize jours, de nombreux lieux de la ville de Nolay, en Côte-d’Or, accueilleront des sculptures, créations contemporaines qui dialogueront avec le patrimoine de la commune. Amateurs d’art ou curieux auront l’opportunité de découvrir des travaux d’artistes venus de France et d’ailleurs. À travers les rues médiévales et dans la nature, 40 artistes pour quelques 200 œuvres sont à découvrir en entrée libre.

Biennale Interactive de Sculpture Contemporaine en Bourgogne 2017Il faut dire que Nolay ne manque pas d’atouts en matière de patrimoine. Le patrimoine bâti tout d’abord avec la Chapelle Saint-Pierre, la salle Sœur Sophie mais aussi ses Halles, chef d’œuvre datant du XIVème siècle. Ses atouts naturels sont aussi à souligner, qu’il s’agisse du parc de l’Hôtel de Ville ou des vignes aux alentours, Nolay se trouvant sur la Route des Grands Crus de Bourgogne. C’est en regard de ces richesses minérales et végétales que les sculpteurs de la Biennale vont présenter leurs œuvres. Sans techniques ni matières imposées, les artistes sont libres de dialoguer comme bon leur semble avec la commune de Nolay. Les 200 pièces sont à découvrir le long de parcours dans la ville.

Citons parmi les nombreux sculpteurs conviés, trois invités d’honneur. C’est de Belgique qu’est tout d’abord originaire l’invité régional, Peter Meyers, l’artiste ayant l’habitude de peupler les salles d’exposition et les lieux en extérieur de ses personnages mais aussi de ses animaux, en particulier des volatiles dont la nature métallique n’altère en rien la grâce et la légèreté. Peter Meyers a choisi Roussillon-en-Morvan comme village d’adoption. Différentes générations d’artistes vont se côtoyer à la Biennale. Si Peter Meyers est né au sortir de la Seconde guerre mondiale, Ulysse Lacoste voit quant à lui le jour en 1981. L’invité national de la biennale aime à impulser le mouvement dans ses sculptures, des pièces qui sont d’ailleurs parfois l’occasion de performances. Ulysse travaille ainsi autour des notions d’équilibre et de gravitation, et réalise également des machines utilisées lors de spectacles, des sculptures auprès desquelles peuvent avoir lieu de véritables interactions. L’invité international sera Jaroslav Safr, sculpteur tchèque né à Prague en 1953 dont les pièces en céramique et les patines métalliques contiennent souvent des éléments architecturaux, ainsi que des éléments figuratifs, s’inspirant principalement de la nature et de l’architecture de Bohême, mais aussi des anciennes églises et usines allemandes.

La Biennale s’attache aussi à promouvoir l’art auprès du jeune public. Visites de l’exposition par les classes primaires, collégiens travaillant avec un artiste et création de pièces durant l’année pour une présentation durant la biennale sont au programme. L’événement proposera également concerts le 1er juillet, démonstrations et ateliers pour en apprendre plus sur l’art de la sculpture, et sur les œuvres des différents artistes invités à Nolay.

– Marc Vincent –

Programme complet : www.biscb.org

biennale interactive de sculpture contemporaine en bourgogne, jaroslav safr, nolay, peter meyers, ulysse lacoste

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera