Musique

No Logo 2016 – Samedi 13 août

Le deuxième jour du NoLogo Festival était chargé d’histoire en termes de programmation. Des groupes hauts en couleurs comme Israël Vibration, aux parcours très différents, étaient attendus avec la même passion. Le public avait trouvé ses marques depuis la veille, dans l’enceinte des Forges où les gens se sentaient un peu comme chez eux.

Leah Rosier

Leah Rosier

Dans la chaleur qui avait durci le sol, l’ombre constituée par le poste de la régie son s’est transformée en refuge pour festivaliers en quête d’un semblant de fraîcheur… Pourtant une poignée d’entre eux n’a pas boudé son plaisir d’aller devant la scène pour Leah Rosier. Sur scène, la chanteuse a montré sa détermination sous une température de plomb, dure à gérer pour elle qui vient d’Amsterdam. “C’est très chaud ici, par rapport à ma ville où il fait froid” a-t-elle dit sur scène en un joli parler français dissimulant son accent. Leah Rosier a donné une touche white et frissonnante à son reggae. Le projet qui l’a conduite au NoLogo festival ne serait probablement pas le même sans le backing band Rise & Shine qui l’accompagnait. L’atmosphère sereine instaurée par la musique proposait des plans au rendu très travaillé. L’artiste et son groupe passaient d’un reggae cuivré à des ballades où intervenaient de ruisselants passages au piano.

Sir Jean

Après Leah Rosier, Sir Jean a, de son côté, transcendé le reggae dans un énergique melting pot, à la faveur du NMB Afrobeat Experience qui l’accompagnait. La prestation incitait une foule demandeuse à danser et à se mouvoir sur une fusion de dub aux couleurs hip-hop. Tandis que les paroles fusaient sur scène, des cuivres venaient se frotter aux rythmes entraînants. Les accords piqués de guitare chaloupaient avec les effets de réverb qui identifient le dub. Sir Jean est même revenu sur scène en fin de soirée, invité par Dub INC. Ce groupe engagé a pour sa part enveloppé le public. Et ce dès le début du concert. On aurait pu croire que c’était le retour d’un rappel !

Dub Inc

Dub Inc

 

Le spectacle de Dub INC. était sans détours, et d’un dynamisme immédiat. L’échange avec des milliers de fans qui chantent les refrains à l’unisson contribuait à la communion sphérique. Le groupe a délivré des messages engagés et bienveillants. Les deux voix (l’une grave et l’autre plus aiguë) ne cessaient de se répondre spontanément. Quant à Inner Circle, lorsque le groupe ne s’exerçait pas à des morceaux qui font jumper la foule, il s’adonnaient à des versions assez glamour de leurs titres, ajoutant aux riddims quelques petites tintes électro, tout en finesse.

Fred Dassonville

Inner Circle

Inner Circle

dub inc, forges de fraisans, inner circle, leah rosier, no logo 2016, sir jean

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera