Illzach – L’Espace 110 devient Scène conventionnée d’intérêt national « art et création »

Exit les termes uniques pour illustrer la saison de l’Espace 110 ! Les maîtres-mots de la rentrée à Illzach : Scène conventionnée d’intérêt national « art et création », une maison « atypique, poétique, artistique et ouverte à tous », comme le revendique son directeur Thomas Ress.

« Cela reconnait le travail que l’on mène pour les artistes sur le territoire », explique ce dernier, « pour la diffusion et l’accessibilité à ces œuvres ». Le Ministère de la Culture, via la DRAC Grand Est, a ainsi identifié l’Espace 110 comme une structure majeure en matière d’accompagnement à la création. Il faut dire que depuis 2015, près de 135 compagnies ont franchi ses portes pour couver leur créations ! Une convention pluriannuelle d’objectifs sécurise les financements pendant quatre ans, tandis que la scène désormais conventionnée est également accompagnée par les différentes collectivités dans le cadre du dispositif national « Mieux produire, mieux diffuser ».

Un jour j’irai à Tokyo avec toi – Reportage de Diversions

Une exposition, le 27 septembre – Photo : Michel Grasso

Après les Nuits d’été, qui tendent à se pérenniser à Illzach (deux rendez-vous gratuits montés avec la municipalité les 15 juin et 31 août), la saison débutera donc le 27 septembre sur Une exposition, de la cie Quai N°7, qui transportera le public dans une galerie d’art contemporain. Le public sera transporté dans une galerie d’art contemporain où se prépare l’exposition posthume d’une artiste, restée dans l’ombre de son époux sculpteur. Le théâtre tiendra toujours une place centrale à l’Espace 110, avec de nombreux rendez-vous dramatiques dont Un jour j’irai à Tokyo avec toi les 11 et 12 octobre, de la cie You’ll Never Walk Alone, une plongée dans l’univers des mangas qui ne manquera pas d’attirer l’attention du jeune public enfant/ado, mais aussi les adultes nostalgiques de leurs jeunes années 90 !

Espace 110 à Illzach - Saison 2024-2025Dans la nouvelle plaquette, des focus sur la droite sont consacrés aux rendez-vous « Comme à la maison », des après-midis en entrée libre avant le spectacle du soir, en lien avec la programmation. Le samedi 12 octobre à partir de 14h, le public pourra par exemple prendre part à des animations autour de la culture nippone, en lien avec la pièce Un jour j’irai à Tokyo avec toi. Quant aux « Passerelles », il s’agira d’ateliers, toujours en lien avec certains spectacles, moments privilégiés de rencontre avec les artistes autour de disciplines variées (théâtre, musique, mouvement, arts de la fable…). L’occasion pour Thomas Ress de rappeler que l’Espace 110 est « un vrai tiers-lieu où il y a la possibilité de pratiquer, ce qui représente environ 150 activités avec plus de mille personnes par semaine qui viennent pratiquer chez nous du cirque, de la danse, du théâtre, de la musique… ». Sans oublier bien d’autres domaines, de la cuisine au judo, en passant par les jeux de sociétés !
« On est une maison qui fourmille au quotidien »
, rappelle le directeur.

Ich wàrt uf de Theo le 18 octobre – Photo : Benoît Linder

Bien sûr, l’art dramatique prendra différentes formes, à l’image du théâtre dialectal (Ich wàrt uf de Theo / En attendant Théo le 18 octobre). Les Scènes d’Automne en Alsace seront aussi au rendez-vous de novembre pour nous offrir un panorama des recherches de six compagnies dans le Haut-Rhin, à Illzach et dans d’autres structures. Citons encore, en janvier, le conte « écopoétique » Polywhere de la Compagnie Oblique, qui explorera les liens humain/animal. Pour plus de lisibilité, l’autre nouveauté de la saison, ce sont des thématiques dans lesquelles sont regroupés les spectacles : voyage, environnement et enfin la question du handicap (dont la prochaine création de la Cie des Rives de l’Ill en avril prochain, Jérémy Fisher, traitant de la différence en faisant intervenir sur scène le conte et le merveilleux, dans l’univers feutré du théâtre d’ombres).

La danse aura aussi sa place, avec une première salve chorégraphique les 29 et 30 novembre, Loops, la cie Kiaïe alternant musique live, mapping vidéo, danse et acrobatie. Il y aura ensuite l’incontournable Quinzaine de la Danse en mars, du 5 au 21, coorganisée une fois encore avec La Filature et le Ballet de l’OnR, une quinzaine qui accueillera notamment Kaori Ito, nouvelle directrice du TJP – Centre Dramatique National Strasbourg – Grand Est. Durant la saison, on retrouvera également le temps fort qu’est le festival Bédéciné en novembre, et plusieurs expositions dont une première, à partir du 27 septembre, autour du Mont Fuji au Japon. On n’a pas fini de voyager à l’Espace 110 !

Dominique Demangeot

Programme complet de la nouvelle saison : www.espace110.org/saison-culturelle/lasaison

alsace, danse, Espace 110, exposition, haut-rhin, Illzach, théâtre, thomas ress

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera