Musique

Frac Franche-Comté – Danse, musique et mathématiques les 6 et 13 décembre à la Cité des Arts

Le Frac Franche-Comté, parallèlement à ses expositions, propose régulièrement des rendez-vous, qu’il s’agisse de conférences de découverte sur l’art contemporain, de nocturnes traitant de thématiques particulières, de performances ou d’ateliers. En décembre, le Frac proposera notamment deux rendez-vous, l’un en rapport avec la danse, l’autre mêlant musique et mathématiques. Deux performances à découvrir en entrée libre.

Photo : DR

Photo : DR

Le jeudi 6 décembre à 20h, la Cité des Arts accueillera Marion Blondeau, qui présentera sa création f’m, autour de questions en lien avec la représentation féminine, sa parole intime mais aussi les discriminations qui peuvent s’y rapporter. Le point de départ de f’m, c’est une rencontre avec Amira Chebli, comédienne, danseuse et féministe tunisienne. Mais c‘est également une certaine « difficulté de s’identifier au paysage féministe contemporain » qui est à l’origine de cette création. Marion Blondeau a donc souhaité explorer la question féministe par le corps et le ressenti de lui-même. Pour évoquer la représentation du corps de la femme, des portraits vidéo « parlés et dansés » de femmes tunisiennes et françaises, sont projetés sous forme d’installation, en parallèle du solo de Marion Blondeau, f’m devenant ainsi une polyphonie. Des extraits des enregistrements sonores issus des tournages composent en partie l’espace sonore créé par Clément Roussillat. Dans f’m le corps, qui passe par différents états, de l’adolescence à l’âge adulte, tantôt femme, animal ou enfant, est tour à tour contraint et vecteur de liberté.

Alessandro Bosetti «Acqua Sfocata, Utilità del Fuoco ed altre Risposte concentriche», photo André Delhaye © Fundação de Serralves, Porto

Alessandro Bosetti «Acqua Sfocata, Utilità del Fuoco ed altre Risposte concentriche», photo André Delhaye © Fundação de Serralves, Porto

Le jeudi d’après, 13 décembre, ce sont les mathématiques qui investiront une nouvelle fois l’espace du Frac Franche-Comté. De 17h à 22h, une performance pour ensemble vocal sera donnée, portée par des participants venus d’horizons divers, qui pénètrent dans un univers alternatif composé de paroles. Alessandro Bosetti, qui est à l’origine de ce projet, chemine sur une frontière entre musique et langage parlé, et crée des compositions abstraites dont le matériau de base est très divers – entretiens enregistrés, sons acoustiques et électro-acoustiques, pratiques instrumentales, vocales, numériques… -. C’est une sculpture linguistique qui sera proposée le 13 décembre, dont la structure sera élaborée à partir de règles se rapprochant de la géométrie. Des modèles d’interactions sont proposés pour faire évoluer la pièce sonore, mais chaque participant est libre de parler de ce qu’il souhaite en entrant dans cet espace tissé de sons.

– Paul Sobrin –

À suivre au Frac Franche-Comté, Cité des Arts de Besançon : Marion Blondeau, f’m, 6 décembre à 20h
Alessandro Bosetti, Acqua Sfocata, utilità del fuoco ed altre risposte concentriche, 13 décembre de 17h à 22h
https://www.frac-franche-comte.fr/

acqua sfocata, alessandro bosetti, cité des arts bessandesancon, f'm, frac franche comté, marion blondeau, utilità del fuoco ed altre risposte concentriche

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera