Musique

En Bourgogne – La nouvelle saison de l’ODB

Des salles de concert jusqu’aux quartiers de Dijon, l’ODB irrigue le territoire de musique classique et s’apprête à entamer une nouvelle saison. Si la fusion avec l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté n’est plus à l’ordre du jour, on peut cependant croiser des musiciens de l’Orchestre Dijon Bourgogne fin août dans le cadre du dispositif de l’Orchestre des Jeunes, initié par la formation franc-comtoise. L’ODB ne manque pas non plus de projets transversaux, en termes d’action culturelle, toujours dans l’objectif de séduire de nouveaux publics.

L'Orchestre Dijon Bourgogne

L’Orchestre Dijon Bourgogne – Photo : ODB

C’est la raison pour laquelle l’ODB apprécie de se produire hors les murs, comme très récemment le 26 août au festival Street Art On The Roc, à la « Karrière » de Villars Fontaine non loin de Nuits-St-Georges. La formation vous donne ensuite rendez-vous le 8 septembre dès 15h dans la Cour de Flore, au Palais des Ducs de Bourgogne pour un programme baptisé avec à propos « À vous de jouer ! ». Après une scène ouverte qui proposera au public, dès 8 ans, de venir s’essayer à divers instruments, une séance d’éveil musical et de découvertes sonores sera proposée pour les plus jeunes dès 4 ans avec le Conservatoire Jean-Philippe Rameau de Dijon. À 17h, place aux professionnels avec le bien nommé « Roulez tambours ! », concert des percussionnistes de l’orchestre et une batucada. Enfin à 18h, Sandór Karolyi initiera le public à la direction d’orchestre. D’ailleurs à 18h30, les spectateurs (dès 12 ans) pourront prendre part à un concours.Pour ceux qui parviendront à terminer en rythme… des prix seront à remporter !

La saison 2018-2019 s’annonce une nouvelle fois riche pour la formation bourguignonne, qui proposera notamment un programme symphonique en partenariat avec l’Opéra de Dijon. Le 6 décembre, direction Vienne avec les poignants Kindertotenlieder de Gustav Mahler, qui s’inspirait ici des poèmes de Friedrich Rückert. Toujours dans cette thématique Arts nouveaux, Richard Strauss et Alexander von Zemlinsky seront également au programme. Le jeune baryton bavarois Matthias Winckhler, déjà accueilli dans La Création de Haydn la saison dernière, sera de retour à cette occasion. Deux autres programmes symphoniques seront proposés cette saison, l’un en janvier en compagnie du Chœur de l’Opéra pour donner notamment Le Songe d’une nuit d’été de Mendelssohn, l’autre le 1er juin autour de Mahler et de Berlioz. À l’occasion du 150ème anniversaire de la disparition de ce dernier, la Symphonie Fantastique sera donnée. Une version antérieure du premier mouvement de la Symphonie n°2 de Mahler sera également interprétée, ainsi qu’une pièce d’une compositrice de notre temps, l’Allemande Brigitta Muntendorf à la croisée des musiques électronique et contemporaine. Le projet Side By Side est repris en compagnie d’élèves de l’École Supérieure de Musique Bourgogne-Franche-Comté.

Orchestre Dijon Bourgogne saison 2018-2019 Les 15, 18, 21 et 24 novembre, c’est Verdi qui sera à l’honneur avec Nabucco à l’Auditorium de Dijon, un opéra qui nous transportera sur les rives de l’Euphrate au temps de Babylone. La mythique Carmen de Bizet se présentera quant à elle sur le plateau de l’Auditorium du 17 au 25 mai 2019. Les cordes seront à l’honneur le 6 avril lors d’un programme dirigé par Patrick Ayrton (qui officiera également au clavecin), avec en tant que violoniste soliste Amanda Favier. Un Concerto Grosso donné dans le cadre des Musicales en Folie de Fontaine-lès-Dijon, qui nous fera découvrir Georg Muffat, compositeur du XVIIème siècle mais aussi Peter Warlock (XXe siècle), ainsi que Mendelssohn et Haydn. Le jeune public aura aussi son concert les 13 et 14 février lors du festival À Pas Contés avec L’île aux oiseaux-serpents, conte musical pour enfants qui accueillera une récitante, la soprane Marion Tassou. On retrouvera la pièce le 15 février au théâtre Les Arts de Cluny.

Citons enfin un autre temps fort de la saison de l’ODB, le 13 mars prochain au Grand Théâtre de Dijon (ainsi que le 14 à Auxerre), avec la venue du clarinettiste Pierre Génisson qui interprétera aux côtés de l’orchestre le Concerto pour clarinette en la Majeur de Mozart, dont l’Ouverture de Don Giovanni sera également jouée. La 6e symphonie de Beethoven, baptisée La Pastorale, sera par ailleurs proposée.

– Marc Vincent –

www.orchestredijonbourgogne.fr

amanda favier, gergely madaras, l'ile aux oiseaux serpents, marion tassou, orchestre dijon bourgogne, patrick ayrton

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera