Musique

Dans le Doubs – La saison de l’Artiste numérique jusqu’au 5 février

Article publié à l’origine dans le numéro de décembre 2016 du journal Diversions (consultez le PDF ici)

Le Conseil départemental du Doubs met en place, en partenariat avec plusieurs structures culturelles du département, une programmation sur le concept des quatre saisons. Cet hiver, du 15 décembre au 5 février, ce cycle débutera dans un contexte numérique. «L’Artiste numérique», c’est le nom de ce premier volet, explore ainsi, à travers plusieurs propositions, la création artistique à l’aune des nouvelles technologies.

saison de l'artiste numérique dans le doubs

Cette saison numérique a pour but d’irriguer l’ensemble du département, qu’il s’agisse des zones urbaines ou rurales, de Saint-Vit à Allenjoie, de Pouilley-les-Vignes à Morteau, de Besançon à Montbéliard en passant par Audincourt, ainsi qu’à Seloncourt, Jougne, Frasne… En matière de disciplines, le panel est large, du théâtre à la danse, des installations à la musique. L’Artiste numérique souhaite également, afin de promouvoir ce champ de recherche artistique, mettre à contribution le spectateur lors d’ateliers et de conférences. D’ailleurs dans Chef de corps, le groupe Entorse, à retrouver en sortie de résidence à la Scène numérique de Montbéliard le 15 décembre, invite les spectateurs à devenir « co-auteurs » lors de cette performance autour du vivre ensemble et de la prise de parole.

R + 0 par Kitsou Dubois

R + 0 par Kitsou Dubois – Photo : www.benoitpelletier-diabolus

L’Artiste numérique fera aussi une belle place au spectacle jeune public avec notamment R + 0, à découvrir le 12 janvier à 19h à la Scène numérique de Montbéliard. Kitsou Dubois, chorégraphe adepte des situations en apesanteur – au sens figuré comme au sens propre – propose un dispositif vidéo qui nous transporte dans des mondes aquatiques et aériens, et qui nous donne l’illusion d’arpenter les murs dans ce spectacle où nos perceptions sont mises sens dessus dessous. Qu’il s’agisse de confronter les univers classiques et électroniques – avec les Variations utopiques de Philippe Boillot revisitant des musiques de films au Temple de Dampierre-les-Bois le 24 janvier – ou d’emboîter le pas d’ancêtres martiniquais comme Christophe Chassol sur son dernier opus Big Sun – à écouter à la Rodia de Besançon le 27 janvier -, les technologies numériques rendent possible le métissage. Le Moloco d’Audincourt accueillera quant à lui le duo Frontières, composé d’Arnaud Rebotini et Christian Zanési, directeur artistique du Groupe de recherches Musicales (GrM) depuis 2006. Musiques électronique et concrète/électroacoustique se mêleront le 28 janvier, à l’occasion d’une soirée qui conviera également l’Ensemble Musique Interactive (EMI) dirigé par Jacopo Baboni Schilingi, professeur au Conservatoire à rayonnement départemental du Pays de Montbéliard.

Christophe Chassol le 27 janvier à La Rodia de Besançon

Christophe Chassol le 27 janvier à La Rodia de Besançon – Photo : Fabien Keffer-Hebert

À Morteau le 31 janvier, on retrouvera la compagnie 1 Des Si, dirigée par Étienne Rochefort, que le public du Pays Horloger connait bien puisque ce dernier a longtemps animé des ateliers dans le cadre du festival Un Vent de Hip-Hop sur Morteau. Avec Wormhole, Étienne et son équipe confronteront leur danse à un univers de science-fiction, la compagnie ayant l’habitude de travailler tout autant ses chorégraphies que les lumières pour installer des atmosphères troublantes. Ici Wormhole évoque les fameux trous noirs, passages à la fois inquiétants et fascinants. Mais les arts numériques nous font aussi prendre l’air. Citons ainsi la compagnie Tricyclique Dol qui proposera les 4 et 5 février sa nouvelle création Trouble, à Baume-les-Dames, un spectacle qui comme souvent chez la compagnie prend la forme d’une installation/déambulation à travers la ville. Avec Trouble, les murs se confient à nous à l’occasion de cet « arpentage poétique pour tous ».

En matière d’ateliers, des lieux divers comme la Fabrikà sciences à Besançon, les médiathèques de Jougne, Frasnes et Ornans, entre autres, traiteront de thématiques numériques diverses, entre code informatique et design sonore… des dispositifs qui seront, pourquoi pas, les outils des créateurs de demain.

– Dominique Demangeot –

L’Artiste numérique, divers lieux du Doubs, du 15 décembre au 5 février
Programmation complète des spectacles, ateliers et conférences :
www.saisonscap25.fr

cie 1 des si, département du Doubs, etienne rochefort, frontières, groupe entorse, l'artiste numérique, wormhole

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera