Musique

Conservatoire du Grand Besançon – Nuit de la musique de chambre le 6 décembre

Le mois de décembre s’annonce chargé pour l’ensemble Tetraktys, qui fêtera son trentième anniversaire au Conservatoire du Grand Besançon le 6 décembre prochain. On pourra également découvrir le nouvel album de la formation, British and so on, qui se consacre à la musique britannique. Quatre concerts seront proposés à cette occasion à l’Auditorium du conservatoire.

La Nuit de la musique de chambre le 6 décembre au Conservatoire du Grand Besançon

L’ensemble Tetraktys – Photo : Yves Perton

L’ensemble Tetraktys a été fondé en 1988 à Besançon par Bernard Mauppin, violoniste et Jacques Kreisler, qui n’était pas musicien mais grand mélomane, et l’un des fondateurs du Festival de Musique de Besançon. Une quinzaine de solistes instrumentaux composent aujourd’hui Tetraktys, mêlant cordes, vents, percussions et claviers. Son objectif est de diffuser et promouvoir les répertoires de musique de chambre, notamment en Franche-Comté même si la formation se produit également ailleurs en France et à l’étranger – Europe, Chine, Afrique -. Ensemble à géométrie variable, qui a bien sûr évolué depuis sa création, Tetraktys s’intéresse au répertoire chambriste de la fin du XVIIe au XXe siècle, mais interprète également les auteurs contemporains, à l’image des compositeurs en résidence du Festival de Musique Besançon Franche-Comté : Philippe Hersant, Éric Tanguy et bien d’autres. Depuis 2011, l’ensemble se dote d’une direction artistique, renouvelable par mandats de trois ans, et actuellement composée de Dominique Miton, altiste, Fabrice Ferez, hautboïste et Georges Denoix, violoncelliste. Le côté administratif, indispensable, n’est pas oublié. « On se répartit les taches, entre la communication et les relations presse, le courrier, la comptabilité », explique Georges. Le cœur du projet demeure bien sûr artistique, et le violoncelliste rappelle que si Tetraktys s’attache à rester éclectique dans les périodes musicales proposées, l’objectif est aussi d’être polyvalent dans les projets, qu’il s’agisse de travailler avec des enfants, les grands étudiants du conservatoire, des formations de musiques actuelles… N’oublions pas le festival Tetraktys en Franche-Comté qui a fêté ses douze ans cette saison, ainsi qu’un deuxième festival, dans le Vercors cette fois, que Tetraktys organise chaque été et qui rencontre lui aussi un beau succès. L’association Tetraktys a su emporter dans son sillage des bénévoles motivés ainsi que des partenaires fidèles à l’image de la Société Générale et de l’entreprise ABEO, de Rioz, entre autres collaborations.

Tetraktys - British and so onLe nouvel album
Si les projets de Tetraktys en matière de concerts sont nombreux et variés, qu’il s’agisse de musique de chambre proprement dite ou d’aventures transversales en compagnie de groupes de musiques actuelles, de ciné-concerts ou encore de concerts conférences en partenariat avec le Musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon, la formation a sorti peu de disques. Une raison de plus pour suivre avec attention la publication de British and so on ! L’album s’intéresse à la musique anglaise de la première moitié du XXe siècle, avec des pièces proches des bandes originales de films, mais qui mettent aussi en valeur la longue tradition dite pastorale avec  Ralph Vaughan Williams et son Quintet en do mineur pour cordes et piano.

La soirée du 6 décembre

Les titres de ce nouvel album seront interprétés en début de soirée dès 19h. Le programme mêlera Arnold, Britten et Williams. De Malcolm Arnold (1921-2006), connu pour avoir notamment composé la fameuse musique du Pont de la Rivière Kwaï en 1957, on pourra entendre le Divertimento pour trio à vent op.37, ainsi que Three Shanties, que Tetraktys avait déjà interprétés lors de son festival en juin dernier sur la Franche-Comté. Cette œuvre met en lumière le quintette à vent. On pourra aussi apprécier la pièce de jeunesse Phantasy Quartet, premier succès international de Britten composé en 1932, qui ouvrait ici de nouvelles perspectives sonores. Les grands étudiants seront de la partie sur les programmes de 21h, 22h et 23h (Pujol, Cambini, Mozart, Escaich, Ravel), mais l’on pourra aussi retrouver quelques-uns des membres fondateurs de Tetraktys dont Bernard Mauppin… et d’autres invités surprise !

– Dominique Demangeot –

Nuit de la musique de chambre, Ensemble Tetraktys et invités, Conservatoire du Grand Besançon, Auditorium, 6 décembre à partir de 19h
Libre participation, collecte au chapeau au profit de l’association Tetraktys
Dédicace du CD à partir de 20h15
Concerts de 19h et 23h (durée 1h15) sur réservation auprès du CRR 03 81 87 87 00
Concerts de 21h et 22h (durée 40 min) en entrée libre – dans la limite des places disponibles
www.ensembletetraktys.com

bernard mauppin, britten, conservatoire grand besancon, dominique miton, fabrice ferez, georges denoix, nuit de la musique de chambre besancon, tetraktys

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera