Musique

Chalon-sur-Saône – Nouvelle saison du Conservatoire 2018-2019

L’Auditorium, salle de concerts du Conservatoire du Grand Chalon, a ouvert ses portes le 14 septembre dernier dans un esprit « cabaret », une plongée dans l’époque de l’entre deux guerres. Cette saison encore, la diffusion restera une activité importante du conservatoire avec 80 dates prévues, dont 16 en entrée libre, avec un soutien non négligeable à la création et toujours son fameux « fil rouge », consacré en 2018-2019 à l’eau et aux paysages. Musique, danse, théâtre, ces trois disciplines parfois mêlées en un même spectacle, un même projet, sont à retrouver durant toute la saison au conservatoire à Chalon-sur-Saône !

Si le Conservatoire à Rayonnement Régional de Danse, Musique et Théâtre du Grand Chalon demeure un établissement de formation, ouvert sur tous les styles et tous les âges, comme il aime à le rappeler, le public s’y rend également pour découvrir les nombreuses créations préparées en son sein. Pour cela, les enseignants du conservatoire mettent la main à la pâte et concoctent avec leurs élèves des rendez-vous éclectiques. Le 13 octobre, la saison des créations maison a ainsi débuté avec The Kühn Concert à l’Arc, scène nationale du Creusot, pour une soirée en partenariat avec l’Arrosoir. Jazz et « musiques de traverses » étaient au rendez-vous. Les fameux Salons musicaux reprennent aussi du service avec le 12 janvier une création mêlant cirque et musique. À 17h – horaire familial s’il en est ! -, les arts circassiens côtoieront des partitions de Satie, Bach, Piazzolla entre autres compositeurs. Parmi les autres créations, citons encore, le 16 mars, Les eaux rêveuses, création danse et musique en compagnie du Jeune Ballet Bourgogne Franche-Comté, dirigé par Philippe Cheloudiakoff. Les Nuits sont également de retour, avec le 30 avril La Nuit du Caucase, en partenariat avec la Cave des vignerons de Buxy et La Bobine, association art et essai pour le cinéma. Les musiques des traditions orales caucasiennes et les partitions de plusieurs compositeurs caucasiens seront à découvrir.

Musique picturale le 15 décembre

Musique picturale le 15 décembre – Photo : Josiane Piffaut

Quant à la thématique de cette nouvelle saison 2018-2019, elle concernera l’élément liquide, la mer, les fleuves et leurs paysages, avec dès le 4 décembre, De Prague à la mer, où l’on découvrira entre autres œuvres le célèbre poème symphonique de Smetana, La Moldau, dans une transcription pour deux pianos, ainsi que La mer de Debussy, également transcrite pour deux pianos. Le programme du 15 décembre, Un salon musical (1) : Musique picturale, nous rappellera combien musique et art pictural peuvent être liés, et que la notion de couleur joue à plein dans l’univers musical. De Moussorgsky l’on écoutera les Tableaux d’une exposition, dans une transcription pour quintette à vent et piano de D. Walter, tentative du compositeur russe de transposer en notes ses émotions devant les tableaux de son ami peintre disparu, Hartmann. Debussy et Ravel seront également au programme. Le voyage musical se poursuivra, notamment les 15 et 16 juin avec des compositeurs venus respectivement d’Argentine et du Brésil.

Les partenariats sont cette année encore nombreux, et notamment avec le voisin tout proche de l’Espace des Arts qui vient de récupérer ses nouveaux locaux entièrement réaménagés. Là-bas, on pourra aller à la rencontrer de F

Femi Kuti le 10 novembre à l'Espace des Arts

Femi Kuti le 10 novembre à l’Espace des Arts – Photo : Optymus Dammy

Kuti le 10 novembre, rejeton du grand Fela et qui propose un mix réjouissant entre Afrobeat, jazz, funk et hip-hop. Jazz encore le 1er février prochain avec la venue de Tony Allen, le grand batteur, fondateur de l’Afrobeat avec Fela Kuti, qui proposera un hommage à Art Blakey. D’autres partenariats sont menés avec l’Arc, scène nationale du Creusot, l’Arrosoir, scène jazz et musiques de traverses à Chalon-sur-Saône, mais aussi le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon et l’École Supérieure de Musique Bourgogne Franche-Comté, La Bobine, association Art et Essai pour le cinéma… Des partenariats qui offrent la possibilité d’ouvrir la programmation de l’Auditorium, d’autant que parallèlement aux musiques classiques, contemporaines, actuelles, jazz, le Conservatoire du Grand Chalon propose également une ouverture sur la danse ainsi que le théâtre. Citons, concernant l’art dramatique, Frida Kahlo, esquisse de ma vie par la compagnie Novecento le 29 novembre, au Théâtre Grain de Sel, pièce montée à partir de sa correspondance et son journal intime, portrait d’une artiste peintre éprise de liberté.

– Dominique Demangeot –

Programmation complète : conservatoire.legrandchalon.fr

auditorium chalon, chalon sur saone, conservatoire du grand chalon, femi kuti, tony allen

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera