Musique

Besançon – La rentrée du Conservatoire du Grand Besançon

Le Conservatoire du Grand Besançon présentait hier 28 août sa nouvelle saison 2018-2019. Il fut question des enseignements artistiques à suivre dans la structure bien entendu, mais aussi des différents ateliers proposés au grand public tout au long de l’année. Si les demandes restent nombreuses, les inscriptions ne sont pas closes et il reste encore des places. Des dossiers d’inscription peuvent encore être étudiés.

Spectacle O Passo en avril dernier au Grand Kursaal de Besançon

Spectacle O Passo en avril dernier au Grand Kursaal de Besançon – Photo : Diversions

« On conjugue les esthétiques et les publics au pluriel », remarque le directeur du Conservatoire du Grand Besançon, Éric Scrève. La structure située dans la Cité des Arts mise une fois encore sur le décloisonnement, à travers une offre large, depuis les musiques anciennes jusqu’aux esthétiques du début du XXème siècle. Les musiques actuelles ont désormais elles aussi leur place au conservatoire. On n’oublie pas non plus le théâtre et la danse. « On a des jeunes qui sont venus nous fréquenter par le biais de la musique et qui, par toutes les actions qu’on mène, découvrent le théâtre et puis finalement s’investissent davantage dans cette pratique-là », explique encore le directeur. Etre élève dans un conservatoire, c’est en effet, aussi, prendre le temps de réfléchir sur ses orientations artistiques, quitte à changer de discipline au fil du temps. « Il y a des gens qui arrivent avec des ambitions très fortes et parfois ils les revoient un peu à la baisse, inversement des gens qui viennent pour découvrir, qui sont dans une pratique de l’ordre du loisir et qui vont se découvrir des affinités, voire des vocations ». La flexibilité dans la pratique semble donc également à l’ordre du jour au Conservatoire du Grand Besançon ! Il existe certes un schéma d’orientation pédagogique tombé en droite ligne du ministère, mais toute la subtilité va être de trouver le bon équilibre entre les prérequis… et la créativité inhérente à toute activité artistique… « Il y a toujours cette exigence, cette rigueur mais avec cette plasticité, cette volonté aussi de pouvoir décliner notre proposition à plusieurs tempo et sous plusieurs formes avec cette pluralité ». Parallèlement aux enseignements, le conservatoire et ses professeurs s’attachent à proposer aux élèves de se produire lors de spectacles, ouverts à tous en entrée libre, une belle occasion de se confronter à un public  – souvent le premier ! – et d’expérimenter la scène.

crr-jazz1

Conservatoire du Grand BesançonOn l’oublie parfois, mais le grand public peut lui aussi bénéficier d’ateliers menés au conservatoire. La Fabri’k reprend ainsi du service, chorale proposée au public amateur, qui souhaite s’initier ou se perfectionner en matière de chant dans les musiques actuelles. Le CAEM est à nouveau un partenaire du CRR cette année pour la mise en place du Jazz Lab, atelier de pratique collective du jazz, ouvert à tous les musiciens dès 14 ans et possédant une maîtrise technique suffisamment avancée.

Parmi les nouveautés de la rentrée du Conservatoire du Grand Besançon, citons les ateliers d’éveil pour les enfants dès quatre ans, qui ont pour objectif premier la sensibilisation à la musique, découvrir les rythmes, la voix, le tout sous forme de jeux, pour une entrée en douceur – et ludique ! – dans l’univers de la musique. Éric Scrève a évoqué aussi l’expérience O Passo, un apprentissage de la musique par le rythme, quelque chose de très concret, car avant tout physique, sans besoin de connaissances musicales préalables. « C’est une technique d’apprentissage du rythme qui nous vient du Brésil, qui est vraiment conçue sur le mouvement, ce n’est pas de la danse, c’est l’utilisation du folklore, de l’oralité ». La saison dernière, l’inventeur d’O Passo, Lucas Ciavatta, est venu du Brésil à Besançon avec son équipe, lors d’une belle semaine d’apprentissage qui a mêlé amateurs enfants et adultes, professeurs, élèves du CRR, novices… avec en point d’orgue un concert au Grand Kursaal en avril. 600 personnes avaient fait le déplacement. Devant le succès, le Conservatoire du Grand Besançon ouvre cette année O Passo à tout un chacun (dès 15 ans), sans forcément que la personne soit inscrite au conservatoire sur une autre discipline.
Autre nouveauté, la création d’un orchestre de musique de chambre, pour favoriser la pratique collective, sur le modèle de l’orchestre à cordes adultes qui a trouvé son rythme de croisière la saison passée – le cours se tenant tous les quinze jours -. Les cours de danse modern jazz n’auront finalement pas lieu cette année, mais la danse hip-hop aura toujours sa place au sein du conservatoire.

Le point sur les nouveautés et les contacts : http://www.conservatoire.grandbesancon.fr/pour-la-rentree-2018-2019/

Renseignements et inscriptions, horaires des ateliers : http://www.conservatoire.grandbesancon.fr/

Teaser réalisé par Diversions

 

cité des arts besancon, Conservatoire du Grand Besançon, eric scrève, o passo

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera