Musique

Besançon – Deuxième édition du Hacking Health du 19 au 21 octobre 2018

 

L’an dernier, Besançon accueillait la première édition du Hacking Health, un marathon de l’innovation, centré sur la thématique santé, et se déroulant sur le site de Saint-Jacques/Arsenal. À l’initiative du Pôle des Microtechniques et du Grand Besançon, l’événement se proposait d’« inventer la santé de demain ». Les résultats plus qu’encourageants ont motivé les organisateurs à remettre le couvert pour une nouvelle édition, du 19 au 21 octobre prochains.

Le Hacking Health, pour résumer, ce sont d’un côté des problématiques qui se posent aux professionnels de santé ou aux patients, et d’un autre côté les réponses que d’autres professionnels se proposent d’y apporter. Innovation et collaboration sont les maîtres-mots du Hacking Health, le tout le temps d’un week-end. L’an dernier, sur quatorze projets qui avaient émergé du Hacking Health 2017, treize ont connu une concrétisation. Une entreprise est même née suite à l’édition 2017, afin de développer six de ces projets repérés au sein du hackaton bisontin. Les problèmes posés, – comme par exemple la décongélation de plasma, passée grâce au Hacking Health de 20 à 6 minutes – sont autant de défis que des professionnels divers – de la santé mais aussi roboticiens, designers, développeurs numériques, ingénieurs mécaniques, concepteurs 3D, graphistes… – se proposent de relever l’espace d’un week-end. Une concentration de cerveaux, sur 48 heures, et une belle émulation qui a donc porté ses fruits l’an dernier.

Hacking Health, deuxième édition à Besançon

L’édition 2018 propose d’ailleurs de revenir sur les projets ébauchés lors de la première édition du Hacking Health, pour en mesurer les évolutions. Le Hacking Health s’ouvre donc au grand public les vendredi et samedi, et invite en outre les porteurs de projets des Hacking Health voisins qui se sont déroulés à Lyon, Strasbourg ainsi qu’à Sierre en Suisse. International, le Hacking Health l’est assurément, né à Montréal en 2012, ayant très vite essaimé sur d’autres continents. Le dispositif se veut aussi ludique… et pragmatique. Des outils divers, imprimantes 3D, plateformes numériques… sont mis à la disposition des participants. C’est aussi une belle vitrine, un état des lieux des connaissances – et des besoins – des professionnels de santé. Les technologies numériques et la question de l’autonomie sont notamment évoquées. L’événement est également ouvert aux étudiants. Il faut en outre souligner que les projets sont accompagnés par l’équipe du Hacking Health Besançon, trois mois après le marathon, une belle opportunité afin de faire mûrir les projets dans de bonnes conditions.

Hacking Health 2017 à Besançon

Hacking Health 2017 à Besançon – Photo : Hacking Health

Cette année, les problématiques posées sont une fois encore très diverses, d’un dispositif médical d’orientation diagnostique de la gale à la motorisation amovible universelle pour fauteuils roulants manuels, d’une application pour diabétiques de type 2 aux bras robotisés pour prendre ses repas… Des tables rondes traitant de nombreuses thématiques seront mises en place, tandis qu’un showroom permettra de se rendre compte sur pièces du caractère très concret des solutions apportées à l’occasion des précédents Hacking Health – la plupart n’étant pas encore commercialisées -. Autre preuve de la réussite de l’événement, les problématiques posées passent de 18 l’an dernier… à 30 en 2018, tandis que quelques 300 participants sont attendus cette année (contre 200 lors de la première saison).

Information pour participer au Hacking Health 2018 :
https://hacking-health.org/fr/besancon-fr/

www.hh-besancon.fr

grand besançon, hackaton, hacking health besancon, Hôpital Saint Jacques, pole des microtechniques

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera