Musique

Belfort – Entrevues 2018 du 17 au 25 novembre

Trente-troisième édition pour Entrevues, et nouvelle fournée de projections pour le public de Belfort et d’ailleurs. L’occasion de découvrir l’actualité de la jeune création cinématographique mondiale. Longs, moyens et courts-métrages, sans oublier les documentaires, tiennent le haut de l’affiche lors du festival.

Festival Entrevues 2018 à BelfortLa création d’aujourd’hui
Si Entrevues aime aussi à regarder dans le rétroviseur et présenter chaque année quelques pépites du patrimoine mondial filmé, lors de sections parallèles traitant de thèmes divers et appréciées par le public, le cœur du festival demeure la mise en lumière des jeunes réalisateurs et réalisatrices qui présentent leurs premiers, deuxièmes et troisièmes films. La compétition internationale se compose cette année de 24 films, soit 12 longs et 12 courts et moyens métrages, fictions ou documentaires, qui constituent un panorama de la création cinématographique aujourd’hui. Leos Carax, Abdellatif Kechiche, Laurent Cantet, Lars von Trier et bien d’autres ont vu leurs premières productions présentées dans la Cité du Lion depuis 1986, et l’histoire continue donc aujourd’hui. Les premiers films français de fiction sont récompensés depuis 2016 par le Prix Gérard Frot-Coutaz, sous l’égide de la Fondation de France.

L’histoire du cinéma
La Transversale 2018 sera consacrée aux seconds rôles, un terme qui, selon le festival, « ne rend pas justice à ce qu’Hollywood appelle les “character actors” ». Thelma Ritter dans Le Port de la drogue (Samuel Fuller, 1953), Michael Lonsdale dans Baisers volés (François Truffaut, 1968) et bien d’autres, le cinéma fourmille de seconds rôles qui sont bien davantage que cela. Une carte blanche sera offerte à Bernard Eisenschitz. Ce dernier évoquera le cinéma muet. Un focus, en collaboration avec Mathieu Macheret, sera également porté sur John Cazale avec l’intégrale de ses cinq films, dont les mythiques Parrain et Voyage au bout de l’enfer. Nicolas Maury, Jean-Christophe Bouvet, Yann Collette seront notamment présents.
La Fabbrica cette année évoquera « le geste primitif », le festival invitant des cinéastes à revenir sur leurs premiers long-métrages, accompagnés du collaborateur de leur choix pour nous en dire plus sur la manière dont s’élabore un premier film. Entrevues conviera notamment Jean-Marie et Arnaud Larrieu, Marie-Claude Treilhou, Patricia Mazuy, Yolande Zauberman, Alain Guiraudie et Jacques Nolot.
Festival Entrevues 2018 à BelfortLe cinéma est également un formidable miroir tendu sur nos sociétés. Il a notamment traité de la lutte des Noirs pour les droits civiques aux États-Unis, avec Notre agent d’Harlem (The Spook Who Sat By the Door) d’Ivan Dixon (1973), School Daze (1988), comédie musicale de Spike Lee ou encore Get Out de Jordan Peele, sorti l’an dernier. Ce programme baptisé Oppressions est monté en collaboration avec Adrienne Boutang et Mélanie Boissonneau. Quant à la rubrique « Un certain genre », elle rendra hommage à André S. Labarthe, créateur de la série Cinéastes de notre temps, et qui fut un fidèle compagnon du festival Entrevues. Fantaisie Labarthe, en collaboration avec Jean-Marc Chapoulie, présentera des films restaurés, dont Les Idoles de Marc’O (1968) ainsi que la recréation de la soirée Théma VAMPIRES qu’André avait conçue pour Arte en 1993. Une carte blanche sera en outre offerte à David Subal au Granit.

Citons encore une Petite histoire subjective du cinéma d’animation, qui s’inspire du film au programme du bac 2019, La Tortue rouge de Michael Dudok de Wit (2016). Entrevues a demandé à six cinéastes internationaux de sélectionner chacun un film représentatif du genre. Quant à la Collection FILM du Centre Pompidou, elle évoquera le cinéma expérimental, tandis que Flavien Berger et Céline Devaux animeront une master-class autour de la musique d’un film d’animation. Un ciné-concert de Joel Grare sera dédié aux « Primitifs de l’animation ».

Le public retrouvera également Entrevues Junior, programmation spéciale pour nos chères têtes blondes qui ont ainsi l’opportunité de découvrir des œuvres sur pellicule marquantes. Des Séances spéciales seront aussi proposées avec une performance de Jonathan Capdevielle et Arthur Gillette sur Spetters de Paul Verhoeven, sans oublier des avant-premières, des inédits et des Afters à la Poudrière mêlant concerts et ciné-mix.

– Paul Sobrin –

Festival Entrevues, Belfort, du 17 au 25 novembre
Programme complet : www.festival-entrevues.com

entrevues belfort, prix gérard frot-coutaz

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera